Internet et la protection de la vie privée
Labo /
16/03/2015

Organisée par l’ISH, cette conférence aborde la protection des données, l’utilisation des données (historiques, filmiques, de santé), les Humanités numériques et les enjeux économiques et sociaux.

Conférence-débat animée par Sabine Loudcher, co-responsable de l’axe « Numérique » de l’ISH, enseignant-chercheur en informatique – Laboratoire ERIC, Univ. Lyon 2.

Intervention de Djamel A. Zighed

Durée: 15 minutes

La fouille de données : les instruments de l’indiscrétion
Djamel A. Zighed, directeur de l’ISH, enseignant-chercheur en informatique - Laboratoires ISH/ERIC, Univ. Lyon 2

Les traces numériques que nous laissons sont aussi exploitées pour nous connaître, nous cibler à des fins commerciales et autres. Cette présentation s’appuiera sur des cas réels où les méthodes de fouille de données, touchant parfois à la vie privée des citoyens, peuvent être utilisées à des fins commerciales mais aussi à des fins de connaissance.

Play Video

Intervention de Nathalie Walczak

Durée: 12 minutes

Enjeux et politiques de régulation des données personnelles sur internet : la question du droit à l’oubli
Nathalie Walczak, docteur en sciences de l’information et de la communication - Laboratoire ELICO, Sciences Po Lyon

Avec le développement de l’internet et la multiplication des dispositifs numériques de mise en relation interpersonnelle, un nouveau rapport s’établit entre ce qui est privé et ce qui est public. Les données collectées à cette occasion ont acquis une valeur marchande. Elles sont au cœur d’un système économique et constituent des enjeux essentiels pour des entreprises comme Google ou Facebook. La conférence s’interroge sur l’agrégation des données personnelles des internautes, sur leur utilisation commerciale et sur les enjeux sociaux et politiques de ces processus.

Play Video

Intervention de Pierre Vernus

Durée: 20 minutes

Recherche historique et données personnelles sur internet
Pierre Vernus, enseignant-chercheur en histoire contemporaine - Laboratoire LARHRA, Univ. Lyon 2

Pour les historiens, en particulier ceux de l’époque contemporaine, la question des données à caractère personnel n’est pas nouvelle. Elle se pose notamment sous la forme des délais de communicabilité appliqués à différents types de documents pouvant mettre en cause la vie privée des individus. Mais l’usage croissant d’internet en raison des potentialités qu’il offre aux chercheurs confronte l’historien à de nouvelles interrogations que ce soit à propos de la collecte des données, de la mise à disposition de ces données ou des résultats de la recherche ou encore de la conservation des données à caractère personnel en tant que source historique.

Play Video

Intervention de Laurent Veillard

Durée: 15 minutes

La base ViSA : mutualisation de données filmiques entre chercheurs, questions juridiques et éthiques
Laurent Veillard, enseignant-chercheur en sciences de l’éducation - Laboratoire ICAR, IUT Lumière, Univ. Lyon 2

La Structure Fédérative de Recherche (SFR) ViSA (http://visa.ens-lyon.fr/visa) a pour ambition de proposer une instrumentation d’ampleur nationale et internationale pour les chercheurs s’appuyant sur des enregistrements filmiques à des fins d’étude des situations éducatives. Parmi les activités développées, la base de données ViSA vise à proposer des solutions pour la mutualisation et l’archivage des corpus constitués. Dans notre présentation, nous mettrons plus particulièrement l’accent sur les problématiques juridiques et éthiques liées à la constitution et au fonctionnement de cette base de données.

Play Video

#25imagesSHS