Vous etes ici

Pôle Image-Son MMSH

S'abonner à flux Pôle Image-Son MMSH
Pratiques du numérique en SHS
Mis à jour : il y a 10 heures 34 sec

Archiver les récits entre arts et sciences sociales

mar, 07/09/2021 - 6:26pm

Séance n°3 du séminaire « Archives sonores et audiovisuelles vivantes: nouveaux usages, nouvelles recherches »

30 septembre 2021 de 14H à 17h

Lien Zoom: https://univ-amu-fr.zoom.us/j/6653902935 

Maison Méditerranéenne des Sciences de l’Homme (Aix-en-Provence), Salle Germaine Tillion

Programme

 – Vanessa Brito, enseignante en philosophie aux Beaux-Arts de Marseille et directrice de programme au CIPH, présentera son projet d’ouvrage collectif  « Cinéma et histoire des possibles » qui fait suite à un colloque organisé en 2020 :

« De la même manière que l’histoire actuelle cherche à « ouvrir le passé », à faire droit aux futurs non-advenus et à leurs potentialités inabouties, nombre de cinéastes et d’artistes travaillent aujourd’hui à partir d’archives pour déployer les potentialités de projets empêchés, abandonnés ou censurés. Chercher à « ouvrir l’image », à explorer les potentiels contenus dans des images d’archive ou dans des scripts de films non-réalisés sont des gestes récurrents dans l’art contemporain qui tentent de raviver toute une gamme de présences spectrales, de désirs et d’espoirs inaccomplis que l’histoire de l’art ou du cinéma n’a pas pu prendre en charge. Peut-on parler d’un « cinéma des possibles » qui serait, tout comme l’histoire, un art des discontinuités ».

Chloé Galibert-Laîné, réalisatrice et post-doctorante à la Haute Ecole de Lucerne (Suisse) en recherche-création, études cinématographiques et media studies.

« Documenter internet » : Elle viendra présenter son travail de chercheuse – réalisatrice qui utilise les archives du net comme support pour interroger les enjeux de la représentation dans le cinéma de non-fiction contemporain, des pratiques médiatiques des communautés en ligne. A travers son expérience nous interrogerons les différentes étapes de la collecte des données jusqu’à leur intégration dans la fabrication d’une recomposition personnelle sous la forme d’un film de recherche. Projection des extraits des films : Watching the pain of others et Forensickness

Matteo Cialone, Doctorant et Ethnomusicologue (IDEMEC et PRISM) :

« Archives de terrain et terrain d’archives » : Entre stratification de sens et distorsion de l’information : A partir des quelques exemples de compositions musicales réalisées à partir d’archives sonores, je pourrais proposer une comparaison entre différentes versions des mêmes chants. Il me semble que cela pourrait aider à questionner l’ «authenticité» des archives sonores issues de la tradition orale, à apporter du sens à la complexité de la description archivistique et à les repositionner dans la société dans une logique de « tradition » non-figée.

Télécharger le programme

Présentation du programme « Archives Vivantes »: https://imageson.hypotheses.org/3532

Pour s’abonner à la liste de diffusion du programme « Archives vivantes »  envoyez un message à l’adresse : sympa@services.cnrs.fr (avec en objet du message : subscribe archivesvivantes Nom Prénom).

Crédit photo: DesFrags: Portrait #Monroe

Tout un monde en mouvement #1 : cycle de rencontres interdisciplinaire – 13 septembre 2021

ven, 03/09/2021 - 2:26pm

Le cycle de rencontres interdisciplinaires Tout un monde en mouvement est organisé par la Mission Interdisciplinarité(s) d’Aix-Marseille Université avec quatre objectifs : Explorer les enjeux interdisciplinaires et les interfaces ente différents domaines scientifiques (1 ; Questionner les formes du changement et de la transformation mais aussi les modes de résistances (2) ; Inviter au dialogue entre étudiants, chercheurs, enseignants, acteurs économiques et culturels, citoyens et décideurs publics (3) ; Engager à des approches partagées, adaptées aux dés actuels et émergents d’un monde en mouvement (4).

Génératrices de valeur multidimensionnelle (artistique, économique, sociale, citoyenne), les industries culturelles et créatives (ICC) sont au coeur de la mutation de nos sociétés. Débordant des frontières sectorielles traditionnelles, elles offrent un espace d’expérimentation de pratiques de co-création fertilisé par les croisements entre disciplines, compétences et acteurs et, ce faisant, contribuent à «mettre en récit» notre monde et ses changements. À partir d’expériences de collaborations croisées, cette rencontre propose d’explorer les ressorts de ces «narrations innovantes».

9h – Mot d’accueil : Aude Fanlo, Responsable du Département Recherche et Enseignement

9h15 – Présentation des Missions d’Aix-Marseille Université et du CNRS – Partager les savoirs : Maryline Crivello, Professeure des Universités – Vice-Présidente du Conseil d’Administration, en charge de la stratégie interdisciplinaire et de la Politique Culturelle d’Aix-Marseille Université et Martina Knoop, Directrice de Recherche, Directrice de la MITI du CNRS

9h45 – Présentation du thème sur les industries créatives et culturelles – Immersions narratives : Ariel Mendez, Professeure des Universités – Laboratoire d’Economie et de Sociologie du Travail, CNRS – Aix-Marseille Université, Directrice adjointe de l’Institut Créativité et Innovations d’Aix-Marseille – InCIAM et Edina Soldo, Professeure des Universités – Centre d’Etudes et de Recherche en Gestion d’Aix-Marseille, Aix-Marseille Université, Directrice de la Chaire Organisations et Territoires des Arts de la Culture et de la Création – OTACC.

Les industries culturelles et créatives état des lieux, représentations et perspectives : dialogue entre Jean-François Chougnet, Président du MUCEM, Ariel Mendez et Edina Soldo.

Table ronde #1 – 10h00 – 11h45 :  Des narrations trans « média » pour fertiliser de nouvelles formes de représentations sensibles et/ou formelles du monde table ronde modérée par Pascal Taranto, Professeur des Universités, Directeur du Centre Gilles Gaston Granger, CNRS – Aix-Marseille Université

Cinéma / documentaire : Stimuler la réflexion à partir d’images de fiction. Une nouvelle forme de science publique et d’art public, Pascal Cesaro, Maître de Conférences, Perception Représentations Image Son Musique, CNRS – Aix-Marseille Université – Ministère de la Culture et Pierre Fournier, Professeur des Universités, Centre Méditerranéen de Sociologie, de Sciences Politique et d’Histoire, CNRS – Aix-Marseille Université – Sciences Po Aix, Emmanuel Roy, Réalisateur, Anamorphose.

Web documentaire interactif – recherche créative : Ecrire l’histoire à l’ère des narrations hypermédias : webdocumentaire Fos 200 : deux siècles d’histoire industrielle, sociale et environnementale de Fos-sur-Mer / Étang de Berre. Sophie Gebeil, Maîtresse de Conférences, Temps, espaces, langages, Europe méridionale, Méditerranée, CNRS – Aix-Marseille Université, Agnès Maury, Réalisatrice, association Les Films du Papillon.

Patrimoine, histoire et son : Dimensions spatiale, sonore, historique : croisement de regards sur le petit patrimoine architectural régional, Richard Kronland-Martinet, Directeur de Recherche, Perception Représentations Image Son Musique, CNRS – Aix-Marseille Université – Ministère de la Culture) et Jean Yves Blaise (Directeur de Recherche, Modèles et simulations pour l’Architecture et le Patrimoine, CNRS – Ministère de la Culture).

Immersion narrative – 11h45-12h : Contenus audiovisuels à 6 degrés de liberté au service de l’interprétation musicale ◦ Antoine Gonot, Maître de Conférences, Perception Représentations Image Son Musique, CNRS, – Aix-Marseille Université – Ministère de la Culture.

13h20-13h50 MIN4CI : un projet européen en faveur de la transformation et du transfert d’innovation pour le territoire, présentation par Karen Nielsen, Directrice adjointe de la culture – Conseil Régional SUD – Provence Alpes Côte d’Azur, Edina Soldo, Virginie Spies, Maîtresse de conférences, Directrice du Laboratoire Culture et Communication – Avignon Université ◦ Jean-François Trubert, Professeur des Universités, Centre Transdisciplinaire d’Epistémologie de la Littérature et des arts vivants, Université Côte d’Azur.

Immersion narrative – 13h50-14h10 : Q(ee)r Codes Brx 1000 – Nouvelles Frontières Une proposition d’écoute genrée du territoire par Anna Raimondo, Artiste sonore, plasticienne et performer, doctorante auprès de l’Académie Royale de Beaux-Arts de Bruxelles et de l’Université Libre de Bruxelles, en résidence à l’IMéRA en 2021. Retransmission d’une interview filmée avec Constance Moréteau, Coordinatrice scientifique de l’IMéRA et Emilie Sitzia, Professeure des Universités, Université de Maastricht, Directrice du programme Arts, Sciences, Sociétés de l’IMéRA.

Table ronde #2 – 15h30 – 16h45 :  Des narrations trans « formationnelles » pour fertiliser de nouvelles formes de lien social, table ronde modérée par Djelloul Arezki, Maître de Conférences, Centre d’Etudes et de Recherche en Gestion d’Aix-Marseille, Aix-Marseille Université ; Co-directeur de la chaire OTACC

Recherche action et engagement citoyen : Lab’Citoyenneté Villa Air-Bel une recherche-action promouvant l’engagement civique des étudiants, Auri Kostama Goerger, Chargée de mission Intersectorialité, Institut SoMum, Aix-Marseille Université, Bernard Mossé, Président de l’association Villa Air-Bel ◦ Raphaël Renaud, Etudiant en M2 Anthropologie – parcours Développement durable, axe Patrimoine immatériel et Muséographie, Aix-Marseille Université

Territoire / ancrage urbain : La friche de la Belle de Mai au coeur d’un territoire vulnérable : vers un nouveau récit territorial ?,  Nadine Richez-Battesti, Maîtresse de Conférences, Laboratoire d’Economie et de Sociologie du Travail, CNRS – Aix-Marseille Université, Johan Nicolas, Directeur Adjoint de la Friche Belle de Mai

Clusters culturels et politiques publiques : La reconstruction de la ville sur elle-même par les grands évènements et lieux culturels. Les exemples de Marseille, Barcelone et Lisbonne, Alexandre Grondeau et Pierre Sintès, Maîtres de Conférences, Temps, espaces, langages, Europe méridionale, Méditerranée, CNRS – Aix-Marseille Université)

La gamification – nouvelles pratiques, nouveaux usages pour une pédagogie active avec Bérénice Kubler, Doctorante, Centre d’Etudes et de Recherche en Gestion d’Aix-Marseille, Aix-Marseille Université, Franck Tarpin Bernard, PDG de la Société SBT Human(s) matter, responsable du Groupe de Travail pédagogie par le jeu à l’Association Nationale de Recherche et Technologie Alice Delserieys Pedregosa, Maîtresse de Conférences – Apprentissage, Didactique, Evaluation, Formation, Aix-Marseille Université

Temps de restitution de la journée – 16h15-16h25, projections et perspectives : les ICC demain avec Robert Fouchet, Professeur Emérite, Centre d’Etudes et de Recherche en Gestion d’Aix-Marseille, Conseiller Culture du Président d’Aix-Marseille Université

Immersion narrative – 16h25-16h45 : Quand le hip-hop narre le monde, avec Rohan Houssein, Artiste géo-poétique et Tarik Chakor, Maître de Conférences, Laboratoire d’Economie et de Sociologie du Travail, CNRS – Aix-Marseille Université

 

Programme complet et présentation de la mission interdisciplinarité(s)

Lieu : Auditorium du Mucem, Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée, 1, Esplanade du J4 13002 Marseille

Date : 13 septembre 2021

Contact : mint-contact@univ-amu.fr

Entrée sur présentation du passe sanitaire.

De l’observation des pratiques à l’exploration des nouveaux usages La collecte des données par les artistes et les chercheurs

mer, 09/06/2021 - 5:12pm

Séance #2 du séminaire inter-laboratoire PRISM / MMSH

Le 22 juin 2021 de 9h à 12h Salle Paul Février-MMSH et à distance

Participer à la réunion Zoom https://univ-amu-fr.zoom.us/j/93601483657?pwd=R09wdGFJdUd1eFg4dytuYm1oWGlyZz09

ID de réunion : 936 0148 3657 Code secret : 758775

9h-9h30 : Accueil et présentation du séminaire

Pascal Cesaro, Joséphine Simmonot, Christine Esclapez, Véronique Ginouvès

9h30-10h Christine Coulange – Sisygambis De la performance multimédia au webdocumentaire

« Suivant où l’on se place, le monde nous apparaît différemment » Les routes empruntées par Sisygambis sont dévoilées au public grâce à différents supports dont chacun fait sens. Le public partage collectivement la performance multimédia dans une immersion sensorielle, il saisit l’exposition dans une relation de proximité. La performance relève de l’instant présent, éphémère. Le webdoc est visionnable à l’infini, le lointain reste finalement encore plus proche et permet de rejoindre un vaste réseau. C’est un véritable lien entre les cultures, un chemin transtemporel entre les savoirs anciens et les nouvelles technologies.

Liens

> Site Internet https://www.sisygambis.fr

> Webdocumentaire « Les ports, de la Méditerranée à l’océan Indien » https://les-ports.sisygambis.webdoc.imarabe.org

10h-10h30 OIivier Tourny, Idemec (UMR 7307) Rencontres arts/sciences : de nouveaux terrains pour l’ethnomusicologie

L’ouverture à l’interdisciplinarité telle qu’elle s’affirme toujours plus dans le champ académique a pour projet celui de la découverte de l’autre. Avec pour ambition, que de cette rencontre puisse surgir de nouveaux objets de recherche, et par extension, de nouveaux regards, de nouvelles méthodologies et technologies pour les appréhender. Les rencontres arts/sciences participent de cette envie. En septembre 2019 Cédric Paga – alias Ludor Citrik, clown et auteur de cirque – et Olivier Tourny – ethnomusicologue, directeur de recherche au CNRS – montaient sur les planches du Centre International des Arts du Mouvement d’Aix-en-Provence avec pour point de départ une enquête de terrain dans un monastère chrétien mixte d’un village arabe en Israël. Retour d’expérience où se mêlent pratiques artistiques, pratiques de recherche et société civile.

10h30-11h Pause

11h-11h30 Joséphine Simmonot et Julien Ferrando

Projet Archives sonores de Paul Misraki Paul Misraki est l’un des compositeurs les plus prolifiques du XXe siècle avec un catalogue de près de 750 opus, 180 bandes originales de films et 350 chansons dont des grands succès comme « Je chante » (texte de Charles Trenet), « Madame la Marquise », « Qu’est-ce qu’on attend pour être heureux ? » (Ray Ventura). Le fonds Misraki comporte de multiples partitions ainsi que des supports audio (séances d’enregistrements, maquettes). Ces archives constituent aujourd’hui un fonds précieux pour le musicologue concernant l’apport sur le processus de création d’un compositeur de musiques de film. Il s’agira pour les chercheurs de présenter le projet « Archives sonores de P. M. » qui se propose de sauver les documents les plus anciens et les plus fragiles. Cette « matière » sonore est indispensable pour étudier le parcours créatif du compositeur, les contenus étant intimement liés aux contraintes techniques de chaque période.

11h30-12h30 / Discussion

14h30-16h Réunion plénière – Groupe « Archives vivantes ».

Discussion sur l’organisation de l’automne 2021. MMSH / à distance

BIOS

Christine Coulange

Artiste exploratrice, Christine Coulange propose une écoute du monde, une expérience visuelle, musicale et sonore en prise avec le réel, ou  se croisent arts traditionnels et création contemporaine. Depuis vingt ans, ses réalisations sont reconnues par de grandes institutions culturelles et muséales à travers le monde.

Julien Ferrando

Maître de conférences en musiques anciennes et nouvelles technologies, Julien Ferrando est membre de laboratoire PRISM (AMU/ CNRS). Il est également artiste musicien membre de l’ensemble Diabolus in Musica et directeur artistique de l’ensemble de musique ancienne Mescolanza. Il collabore régulièrement avec l’ensemble De Caelis sur des programmes de musiques médiévales et contemporaines. Il est conseiller artistique en musique médiévale au Festival de musique ancienne d’Avignon et du Palais des Papes d’Avignon.

Joséphine Simmonot

Spécialiste des productions audiovisuelles, des techniques de l’information et de la communication, Joséphine Simmonot contribue aux travaux de recherche dans divers domaines d’expertise: numérisation, prise de son, montage audio et vidéo, conservation des données analogiques et numériques, acoustique musicale, analyse spectrale du son et valorisation web des données audiovisuelle.

Olivier Tourny

Olivier Tourny est musicologue ethnomusicologue, directeur de recherche au CNRS, spécialiste de musiques rituelles et liturgiques d’Éthiopie, de Jérusalem et du bassin méditerranéen. Après avoir dirigé les programmes ethnomusicologie de l’Éthiopie (UNESCO), puis le Centre de Recherche Français à Jérusalem (CNRS-MEAE), il travaille à présent à l’Institut d’Ethnologie Méditerranéenne Européenne Comparative (IDEMEC – MMSH/Aix- Marseille Université).

Publications récentes:

—(en collaboration avec Cédric Paga), « Le clown et l’ethnomusicologue : une hétérographie circacienne », Rencontres ethno-artistiques, ethnographiques.org, Vol. 41, sous presse.

— »Liturgical Crossroads between Europe, Middle East and Africa”, A Sea of Voices: Music and Encounter at the Mediterranean Crossroads, Ruth Davis & Brian Oberlander (eds), Routledge,Taylor and Francis Group, under press.

—« Les Beta Israel, un destin juif », Le monde de la Bible, n° 235, 2020 : 52-55 (en collaboration avec Séverine Gabry-Thienpont), ‘Christian Music and Worship in the Middle East’, Handbook of Christianity in the Middle East, Mitri Raheb & Mark A. Lamport (eds), Rowman & Littlefield, 2020 : 387-397.

—« Silence divin, chant des hommes et cacophonies d’enfer. Une ballade musicale à Jérusalem », Jérusalem. Histoire, ballades et dictionnaire, O. Poivre d’Arvor & Tilla Rudel (eds.), Robert Laffont, Paris, 2018.

Télécharger le flyer